Essai Renault Master : nouveau look pour une nouvelle vie

Master-renault

Après une virée du côté de Bordeaux en septembre dernier pour la présentation en dynamique de son Trafic Van E-Tech Electric, Renault a récemment redonné rendez-vous à la rédaction MyUtilitaire dans la même région. Avec cette fois en ligne de mire l’essai du tout Nouveau Master sur les routes menant à Saint-Emilion. Incontournable dans le paysage utilitaire depuis des décennies, le nouveau grand fourgon de la Marque au Losange joue à fond la carte de la modernité et de la conversion. Explications.

Img 0186 - essai renault master : nouveau look pour une nouvelle vie

Essai Nouveau Renault Master : plus de 40 ans d’histoire

Avec le Nouveau Renault Master, l’entrée en matière n’est pas des plus compliquées car tout le monde connaît de près ou de loin ce fameux VUL. En effet, il séduit les professionnels et sillonne les routes françaises depuis plus de 40 ans. C’est pourquoi, lorsqu’il s’agit de renouveler un tel modèle emblématique, les portes paroles de la marque Renault ne mâchent pas leurs mots « on ne renouvelle pas seulement un produit, on continue une success-story » ! Voilà qui en dit long sur les ambitions de cet habituel concurrent des Citroën Jumper, Peugeot Boxer ou encore Fiat Professional Ducato, qui évolue malgré tout aujourd’hui dans un « jeu plus complexe » avec de nouveaux arrivants comme les chinois.

Et puisqu’il est ici question d’histoire, rappelons que c’est à l’usine de Batilly, non loin de Metz, et donc sur le territoire français, qu’est fabriquée cette 4ème génération du Nouveau Renault Master. Le coq qui figure au bas du pare-brise du Master est d’ailleurs un discret clin d’oeil au « made in France« .

Essai Nouveau Renault Master : VUL multi-énergie

Lors de notre journée d’essai, la marque au Losange a bien sûr mis en avant les atouts de la version 100% électrifiée du Nouveau Renault Master, tout en nous faisant tester en parallèle un modèle thermique. Preuve que la nouvelle gamme dispose au catalogue d’un choix multi-énergie afin de répondre aux besoins des professionnels, quel que soit leur métier ou leur usage.

Du côté de la variante 100% électrique Bleu Agave, on ne peut qu’apprécier la souplesse et la douceur à son volant, qui contrastent avec l’imposant gabarit du fourgon. Tout en sachant que la décision revient aux utilisateurs de privilégier : soit la petite batterie ou « urban range » qui promet jusqu’à 200km d’autonomie, soit la grande batterie ou « long range » qui peut atteindre jusqu’à 460km d’autonomie. A l’arrivée, notre roulage effectué sur le modèle équipé de la plus grosse batterie 87 kWh diffère légèrement de la capacité annoncée. Tout dépend, comme vous le savez, du type de routes empruntées et du style de conduite. Mais c’est bel et bien l’esprit libre que le conducteur pourra enchainer les kilomètres sans même penser à la recharge. D’autant que la majorité des clients parcourt moins de 100 kilomètres par jour, dixit le constructeur.

Sur la version diesel Gris Urbain, retour sans surprise à une ambiance somme toute plus bruyante et qui nécessite un passage des vitesses manuel (boîte automatique optionnelle). L’agrément de conduite reste cependant plaisant et le bloc Blue dCi se décline en plusieurs puissances : 105, 130, 150 ou 170ch. De quoi pouvoir se plier aux attentes précises de la clientèle professionnelle.

A noter qu’un modèle roulant à l’hydrogène est également prévu au programme, mais il faudra attendre encore quelques mois… Affaire à suivre !

Essai Nouveau Renault Master : il change tout !

Initialement dévoilé sur le Salon Solutrans en novembre 2023, le tout nouveau Renault Master, n’a plus rien à cacher. C’est donc sous tous les angles que nous avons pu le découvrir et que nous allons vous le décrire.

Img 0228 - essai renault master : nouveau look pour une nouvelle vie

Qualifié de « chic et choc » par les représentants Renault, notamment par Paulo Perreira, Chef de Produit, le design du Nouveau Renault Master arbore précisément une calandre façon « trucky » au logo proéminent. A l’arrière, c’est la découpe façon « manivelle » qui marque les esprits. De profil, pas de doute, nous sommes bien sur un utilitaire de grande taille, d’autant qu’il est disponible en plusieurs types de carrosseries mais nous y reviendrons… Pour finir, un travail aérodynamique poussé est à souligner. Renault en a d’ailleurs fait un argument dans son spot publicitaire en parlant de design « Aerovan ». A la clé : un gain d’efficacité que l’on doit entre autres à l’inclinaison du pare-brise ou encore à la forme des rétroviseurs extérieurs, comme expliqué par l’Ingénieur en Chef, Christophe Gondoin, et la Responsable du Programme Master, Hélène Carvalho (au centre et à droite sur la photo plus bas dans l’article).

A bord, on retrouve là encore l’univers du camion avec une planche de bord en forme de « S » orientée volontairement vers le conducteur. Le tout dans une ambiance soignée. Voilà de quoi mêler style et confort sans oublier plus de 135 litres de rangements ouverts et fermés éparpillés intelligemment dans la cabine, dont un tiroir Easy Life typiquement Renault en guise de boîte à gants. On retiendra aussi le principe de « bureau mobile » offert par le dossier rabattable du siège central, qui permet de travailler sérieusement entre deux rendez-vous.

Essai Nouveau Renault Master : Advance ou Extra

Au catalogue, les équipes Renault ont eu à cœur de simplifier la gamme avec 2 niveaux de finition (Advance ou Extra) pour rendre le choix plus lisibles des acheteurs.

Img 0226 1 - essai renault master : nouveau look pour une nouvelle vie

D’un point de vue des équipements, parcourons l’habitacle et rentrons un instant dans un peu plus de détails. Accueillant, il offre un siège conducteur réglable avec accoudoir. Moderne à souhait, le Nouveau Renault Master adopte une ambiance générale qualitative, avec un écran 10’’ valorisant, disposant de l’Open RLink avec navigation et services Google intégrés et même du Convertor Companion, sorte d’accès multimédia pour les carrossiers.

Concernant la vingtaine d’aides à la conduite, on se sent bien protégés et assistés au volant (aide au maintien dans la voie, freinage actif d’urgence…), ce qui rend la conduite moins stressante. Bon point également pour le rétroviseur intérieur digital, qui nous fait très vite oublier le fait de rouler dans une fourgon tôlé. Un vrai luxe ! Dommage à contrario, pour les livreurs par exemple, de ne pas profiter d’un frein de parking électrique, ni d’un démarrage main libre. Il faut encore tourner la clé pour démarrer.

Enfin, sur chantier ou parking, notez que vous pouvez aussi bénéficier du chargeur réversible V2L (vehicle to load), si besoin de brancher un outil de travail bien spécifique. Malin !

Essai Nouveau Renault Master :  il s’occupe de tout 

Revenons-en au côté purement pratique. Il faut reconnaître que le fourgon « made in France » bénéficie d’une belle surface de chargement de 11 à 17 m3 avec notamment un accès latéral revu et corrigé. Ceci grâce à une ouverture de porte plus large que celle de son prédécesseur (+ 40mm) et compatible avec les europalettes.

Img 0218 - essai renault master : nouveau look pour une nouvelle vie

Aussi et pour s’adapter à ses différentes cibles, le Nouveau Renault Master ne craint pas de déployer de nombreux moyens. Ainsi, il se présente au catalogue sous différentes tailles (3 longueurs L2, L3 et L4, 2 hauteurs H2 et H3) et diverses carrosseries (fourgon, cabine approfondie, double cabine, châssis cabine) pour emporter aisément marchandises en tous genres et collaborateurs…

Et c’est sans compter sur les multiples transformations possibles (à hauteur de 70% des demandes) réalisées via des partenaires certifiés, et dont certaines nous ont été exposées à Bordeaux par Magali Touzé, Manager Conversion (à gauche ci-dessus). Les photos parlent d’elles-mêmes : atelier mobile, véhicule de secours, transport frigorifique, mais aussi transport grand volume… Il y en a pour tous les goûts.

D’ailleurs, d’un coup de baguette magique, nous nous sommes mêmes retrouvés sur les derniers kilomètres à pouvoir prendre le volant d’une version benne, idéale pour des métiers comme jardiniers/paysagistes. Enfin, l’on peut déjà vous dire qu’une version 4X4 du Master est à venir, pour assurer d’autres usages comme en montagne ou sur des terrains sablonneux.

Conclusion de l’essai du Nouveau Renault Master 

Concluons cet essai du Nouveau Renault Master en lui attribuant une très bonne note. Lui qui fait figure d’icône sur le segment des grands fourgons depuis les années 1980, joue ici une toute nouvelle carte et repart ainsi pour plusieurs années à la conquête de sa clientèle fidèle mais aussi de nouveaux clients pros. Si tous seront séduits par la qualité de présentation et les multiples options de configurations, chacun pourra opter pour un moteur thermique ou aborder en douceur la transition vers l’électrique. Les tarifs démarrant respectivement à 40 000 euros HT et 50 000 euros HT dans leur finition de base « Advance ». Maniable à souhait malgré une silhouette imposante, il se conduit aisément tant pour le transport de personnes que de marchandises. Avec en prime des aides technologiques, gages de confort et de sécurité au quotidien. Si les commandes sont d’ores et déjà ouvertes, rendez-vous en septembre pour les premières livraisons dans l’Hexagone.

Master-renault
Essai Renault Master : nouveau look pour une nouvelle vie
Retour en haut