Les français et les transports pendant les JO 2024… 

Transport-jeux-olympiques

Alors que le relais de la flamme a débuté à Marseille, les Jeux olympiques et paralympiques d’été de Paris 2024, qui se dérouleront en France respectivement du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre, suscitent des inquiétudes quant aux transports. Selon un sondage Odoxa pour Winamax et RTL, 74% des Français se disaient déjà en janvier préoccupés par les transports lors des JO 2024. Entre les voies réservées aux taxis et les bus dédiés aux athlètes ou le risque d’engorgement de l’ensemble des transports en commun, voilà qui pourrait inciter les Français à modifier leurs habitudes de déplacement pendant cette période.

Les résultats de l’enquête Alphabet France X YouGov

Alphabet France, spécialiste des solutions de mobilité à destination des entreprises et de leurs collaborateurs (conducteurs de véhicules particuliers mais aussi de véhicules utilitaires légers), a réalisé une étude* en collaboration avec l’institut d’études YouGov pour évaluer l’impact de cet événement sportif de taille sur les déplacements des Français pendant toutes la période des JO 2024.

D’un point de vue global :

23% des Français (soit près d’1/4) ont l’intention de modifier leur façon de se déplacer pendant les JO. Parmi eux, 12% prévoient ce changement dans le cadre de leurs déplacements domicile-travail et 16% dans le cadre de leurs déplacements personnels.

– Cependant, 77% des Français n’ont pas l’intention de modifier leur façon de se déplacer pendant les JO.

En analysant les réponses en fonction de l’âge, on constate des différences significatives :

– 41% des 25-34 ans et 32% des 18-24 ans et des 35-44 ans prévoient de modifier leurs déplacements pendant les JO.

– En revanche, seuls 17% des 45-54 ans et 15% des plus de 55 ans ont l’intention de se déplacer différemment.

L’impact des JO sur les déplacements varie également en fonction de la situation géographique :

– La région parisienne est la plus impactée, avec 51% de réponses positives.

– Viennent ensuite le Sud-Ouest (22%), le Nord-Est et le Sud-Est (17%), et le Nord-Ouest (14%).

– 34% des personnes vivant dans des zones de plus de 100 000 habitants ont l’intention de modifier leurs déplacements pendant les JO, un taux significativement plus élevé qu’au total. En revanche, ce taux est de 21% dans les zones de 20 000 à 100 000 habitants et de 11% dans les zones de moins de 20 000 habitants, soit des niveaux inférieurs à la moyenne.

Ces données montrent que les Jeux olympiques de Paris 2024 auront un impact sur les déplacements des Français. Certaines personnes envisagent de modifier leurs habitudes pour éviter les éventuels problèmes de transports pendant cette période. Il sera intéressant de suivre les évolutions et les mesures mises en place pour faciliter les déplacements pendant les JO, évènement dont est d’ailleurs partenaire Toyota.

Photomontage1 trocadeacutero - les français et les transports pendant les jo 2024… 

Un maître mot : anticiper !

Ainsi pour les professionnels qui nous lisent, il vous faudra anticiper tous vos déplacements et livraisons de marchandises, car la sur-fréquentation des routes ou à l’inverse les restrictions de circulation pendant les Jeux auront indéniablement des impacts sur l’activité de chaque entreprise. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place un site où se référer pour y trouver conseils et informations pour une meilleure anticipation. Aussi MyUtilitaire vous invite à vous rendre sur leur carte interactive ici !

*Enquête réalisée sur 1022 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France, du 08 au 11 mars 2024.

Les français et les transports pendant les JO 2024… 
Retour en haut